• Chapitre 6

    -6-

    Chapitre 6

     /!\ Certains mots du texte et images sont pour les +18 ans /!\   

    JD

     

    Plus de trois ans que je n'avais eu une femme entre mes mains et tenir Téora dans mes bras, et un réel bonheur. Trois longues années à faire taire mes pulsions, à vivre comme un moine. Ce n'était pourtant pas les filles qui manquaient, même Liath m'en avait envoyé, mais non, je suis resté seul à me morfondre sur mes actes passés.

    - Jay, on ne devrait pas faire ça, me lance Téora sans pour autant se déplacer, ça ne nous mènera nulle part.

    Au lieu de l'écouter, je me suis levé, la tenant toujours dans mes bras.

    - Ta chambre ? Demandais-je en priant pour qu'elle ne me refuse pas cette nuit rien qu'à nous.

    - En haut à gauche.

    Chapitre 6

    Tandis que je montais les escaliers en la tenant dans mes bras, nos regards se sont accrochés. Si elle avait eu un doute, j'aurais laissé tombé, mais j'ai bien vu l'étincelle s'allumer dans ses beaux yeux. 

    Arrivé sur le palier, je l'ai descendu et je l'ai déshabillé. Mes vêtements, on vite rejoint les siens sur le sol. Je l'ai reprise dans mes bras et je l'ai posé sur son lit. 

    Sa chambre était très féminine, à son image. Simple, mais très classe. 

    Je l'ai d'abord regardé avant de la toucher, sa peau s'était craquelée sur son ventre. J'ai posé mes lèvres dessus et j'ai embrassé le cocon qui a fait grandir mon fils. 

    Jay, ne fais pas ça. Me lance-t-elle en rougissant.

    N'aie jamais honte de ton corps Barbie. 

    Puis je me suis allongé sur elle, essayant de ne pas l'écraser de mon poids. J'ai pris sa bouche aussi bien pour la faire taire que pour avoir de nouveau son goût.

    Quand son bassin s'est mis à se mouvoir, j'ai juré.

    - Putain Téora !

    - Quoi ?

    - Si tu continues, je vais éjaculer avant d'entrer en toi.

    Chapitre 6

    !! - Attention bonus 1 - !! 

    Au lieu de s'arrêter, elle a repris de plus belle. Je me suis relevé et je me suis enfoncé en elle, aspirant son soupir dans ma bouche. 

    J'ai attendu un petit moment avant de continuer, je respirais pour ne pas éjaculer tout de suite, prendre le contrôle de mon corps. 

    Alors que j'y allais lentement, Téora m'a fait rouler pour se mettre au-dessus de moi, elle me chevauchait rapidement, mettant mon désir au plus haut. Ce que j'aimais cette femme. 

    J'étais prêt à exploser au plus profond d'elle, quand elle s'est arrêtée, me fixant du regard. 

    Qu'est-ce qu'on fait exactement, Jay ? Souffle-t-elle.

    Chapitre 6

    Ne pense à rien Barbie, profite du moment présent. 

    Elle n'ajouta rien, mais me fixait toujours. J'ai repris le contrôle et je me suis enfoncé en elle. Téora a fermé les yeux.

    Jay ? Tu as eu combien de femmes depuis ta sortie ? 

    Putain, comment elle peut penser à ça alors que moi, je pense uniquement à son corps chaud contre le mien.

    Jay ?

    Aucune, soupirais-je. Et toi ? 

    Aucun. 

    Mon ego de mâle dominant a sauté de joie. Elle m'a embrassé avant de reprendre ses va-et-vient sur mon membre dur comme le roc. Quand elle a poussé, un râle de jouissance, je me suis déversé en elle, jouissant à mon tour. 

    Nous nous sommes mis sous la couverture, je l'ai pris dans mes bras et j'ai attendu qu'elle s'endorme. 

    ***

    Je fus tiré du sommeil par la voix de Loan qui appelait sa mère. J'ai tourné la tête vers elle et la voyant profondément endormi, je me suis levé et j'ai enfilé mon jeans et mon tee-shirt. 

    Quand j'ai ouvert la porte de la chambre de mon fils, il était assis sur son lit, étonné de me voir ici. 

    Je me suis approché pour le prendre dans mes bras.

    Chapitre 6

    Chut, maman dort encore.

    Maman va te disputer, me chuchote-t-il à l'oreille.

    Ah bon pourquoi ? 

    Parce que tu as dessiné sur ton bras et on a pas le droit, répondit-il sérieusement.

    J'ai éclaté de rire devant sa frimousse sérieuse. Outre le fait qu'il fronce des sourcils comme moi, son air sérieux, il le tient de sa mère.

    Maman a raison, mais quand on est grand, comme moi, on peut se dessiner sur le bras, lui répondis-je avec un clin d'œil.

    Il resta un instant silencieux, il réfléchissait à ce que je venais de lui dire. 

    J'ai faim, papa, me dit-il soudainement. 

    Moi aussi, ça tombe bien, lui répondis-je tout sourire. Viens, on va voir ce qu'il y a à manger. 

     


    Téora

    Quand je me suis réveillée, Jay n'était plus dans le lit. Son pull était toujours au sol, ses chaussures et chaussettes à côté, signe qu'il était toujours à la maison. 

    Je me suis levée, j'ai enfilé mon peignoir et j'ai ouvert la porte de la chambre de Loan. Le petit lit était fait, mais mon fils n'était pas dans sa chambre. 

    Je suis descendue aussi vite que j'ai pu. Pourquoi d'ailleurs ? La peur qu'il soit parti avec notre fils ? N'importe quoi, il ne serait pas parti pieds nus. 

    Alors que j'arrive au coin de la cuisine, je l'aperçois, en train de préparer à manger, Loan assis sur le comptoir à côté de lui mangeant un cookie. Le petit et son père ne m'ont pas entendu, ils discutent comme s'ils s'étaient toujours connus. 

    Chapitre 6

    Je me suis raclé la gorge afin de les avertir sans faire peur à Loan. Jay m'a regardé avec un sourire. Je me suis approchée du comptoir pour prendre le petit dans mes bras. 

    Ah maman ! Lance mon fils tout sourire. Papa a fait dodo à la maison. 

    Oui, je sais, répondis-je, il a neigé hier soir. 

    J'ai posé Loan dans sa chaise haute et je lui ai servi son petit-déjeuner. L'odeur du café fraîchement coulé embaumait la cuisine. Je me suis servi une tasse et je me suis assise.

    Tu veux une assiette ? Demande Jay en s'approchant.

    Non merci. 

    Il s'installe en face de moi. Je suis gênée de l'avoir dans ma cuisine, surtout ce matin. 

    Loan monopolise la conversation ou plutôt tente de nous parler, mais nous nous regardons fixement sans dire un mot. 

    Papa ! Lance Loan en haussant le ton.

    Jay se tourne vers lui et lui demande de finir son bol de céréales. Il se retourne vers moi.

    Pour hier soir, commence-t-il, je...

    Ne dis rien, le coupais-je, JD ça ne change rien. Nous avons passé un bon moment entre adultes consentants.

    Comment tu peux dire un truc comme ça ? Tu as changé Téora.

    Chapitre 6

    Oui, et c'est grâce à toi JD.

    Il se leva brusquement et monta les escaliers, laissant son assiette à moitié pleine sur la table. Loan l'a regardé et ses yeux se sont embués de larmes. 

    Je me maudis à l'instant présent, je fais du mal aux deux hommes qui comptent le plus au monde et pourtant, je me dois de lui faire comprendre. Je n'ai plus envie de souffrir et Jay est ma souffrance. 

    « Chapitre 5Chapitre 7 »

  • Commentaires

    1
    Lily/pinssophie
    Lundi 15 Octobre 2018 à 11:23

    Elle a honte de son ventre abimé par la grossesse : il ne faut pas ma belle.

    Aucune femme pendant son incarcération et après non plu : Houaaaa.... c'est formidable !

    Et hop pas de préservatif ! Ha la la....

    La tête de Jay à table !

    Oh la ! Elle veut se protéger, ne plus souffrir si il part dans un M.C, s'il voit d'autres filles : comprend-la Jay !

    Qu'attends-tu d'elle ? Que veux-tu ? Si c'est une vrai vie de couple, dis-lui ! !  Si tu l'aime toujours dis-lui ! BOUGES TES FESSES ! !

    2
    khany
    Lundi 15 Octobre 2018 à 13:57

    Alors là Jay va falloir réagir intelligemment ! Tu lui as infligé tellement de blessures qu'il ne faut pas t'étonner qu'elle soit si réticente !

    3
    stephy
    Lundi 15 Octobre 2018 à 17:45

    bon il vont se remettre ensemble ou Barbie a encore parler plus vite que son cerveau hâte de savoir comment va réagir jd

    4
    ReiScarlett
    Jeudi 1er Novembre 2018 à 09:50
    Je comprends totalement la réaction de teora mais Jay a cru qu'il avait une chance de reprendre les choses en main ça le fait mal au coeur pour lui
    5
    Samedi 1er Décembre 2018 à 15:56

    Espérons qu'il n'ai pas de petite soeur en route mdr en même temps ils allaient pas se regarder dans le blanc des yeux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :