• Chapitre 3

    -3-

     

    Téora 

    Je suis restée un moment dans la cuisine, comme figée par la présence de JD après tout ce temps. Quand il a posé ses mains sur mes bras, j'en ai eu des frissons, pas de peur, mais de ce désir qui n'a jamais quitté mon corps. Son parfum épicé, la chaleur de ses mains à travers mon peignoir, son souffle chaud parfumé de caféine. Gourde comme je suis, il m'aurait embrassé, je l'aurais laissé faire. 

    - Mamaaaan !

    Sortie de mes pensées par la voix stridente de mon fils impatient, je suis montée dans sa chambre. Je l'ai pris dans mes bras et je l'ai serré fort sans pour autant l'écraser.

    Chapitre 3

    - J'ai faim, maman, gémit-il dans mes bras.

    - Je vais te faire à manger mon ange. 

    Je l'ai descendu dans la cuisine et installé dans sa chaise. Tout le temps dont je préparais ses céréales et lui servait un verre de lait tiède, comme il aime, il me parlait de tout et de rien. Jusqu'à ce qu'il me demande qui était le monsieur qui parlait si fort tout à l'heure. 

    - Il grondait fort le monsieur.

    - Mais non chéri, il parlait trop fort. Tu n'as pas l'habitude.

    - C'était qui maman ?

    Je pourrais lui mentir, lui dire que c'était un voisin en colère à cause de la neige, mais je n'y arrivais pas. 

    J'ai posé son bol et son verre sur la petite chaise et je me suis assis en face de lui, un bol de céréale et un café en guise de petit-déjeuner. La visite matinale de JD m'a un peu coupé l’appétit.

    Chapitre 3

    - J'ai une bonne nouvelle pour toi mon ange.

    - Ah bon, ché quoi ?

    - Ton papa va venir te voir bientôt.

    Il me regarde avec ses grands yeux ouvert, un sourire ravi sur ses petites lèvres. 

    - Quand papa, il vient ? 

    - Après Noël. 

    - Super ! Papa va vinir ! S'écrit-il tout content. 

    - Venir, chéri, on dit « venir ». 

    Je l'ai descendu de sa chaise alors qu'il tentait de sortir tout seul et je l'ai regardé courir vers Lotus pour lui annoncer la nouvelle. Il était heureux, moi moins. 

    Tandis qu'il jouait avec ses cubes tout en parlant à Lotus, j'ai fait la vaisselle et j'ai mis la machine à tourner. Nous partons le lendemain et je voulais que tout soit propre avant notre départ. 

    La neige continuait à tomber à gros flocons, j’espérais juste qu'il n'y aurait pas de tempête qui nous empêcherait de partir. 

    Chapitre 3

    La sonnerie de mon téléphone coupa court à mes pensées. Mon cœur se mit à battre sauvagement par crainte que ce soit JD au bout de la ligne. Je regarde l'écran, et un soupir de soulagement sortit de ma bouche tandis que je voyais le logo du spa s'afficher. 

    - Allô. 

    - Téora, c'est Mérédith. Je t'appelle parce que le spa est fermé aujourd'hui, vu, le temps, le patron préfère fermer plutôt que de gaspiller de l'argent à attendre les clients.

    Une journée de repos, c'est Loan qui va être content. 

    -Ça marche, répondis-je, on se voit le trois janvier alors. Passe de bonnes fêtes Mérédith.

    -Toi aussi, profite de ton mini. Bye. 

    -Bye. 

    Une fois raccroché, je prends Loan pour aller l'habiller, même si nous restons à la maison toute la journée, j'aime bien qu'il soit habillé. 

    Monsieur n'était pas enchanté de remonter à l'étage, mais il a vite compris que je n'irais pas travailler et donc qu'il n'irait pas à la garderie. 

    J'ai passé le reste de la journée à jouer avec mon fils. Entre la démolition du château de cube et le devine qui est sur l'image, quand j'ai regardé l'heure, il était dix-neuf heures. 

    Chapitre 3

    Quand ce fut l'heure du coucher, il en avait décidé autrement. Il voulait absolument téléphoner à son papa, moi, je suis restée sur sa visite explosive du matin et je n'avais pas envie de l'entendre encore. 

    J'ai préféré lui raconter notre week-end chez mes parents et la joie qu'il ressentirait en voyant tous les cadeaux que le père Noël lui apporterait. 

    Le temps de lui mettre son pyjama, de lire deux histoires et faire des câlins, il était plus de vingt et une heure quand il a enfin fermé les yeux. 

    D'habitude le coucher est beaucoup plus facile, mais depuis qu'il sait que son papa va venir le voir, il est vraiment excité. 

    J'ai fermé sa porte et je me suis adossée dessus, j'ai soufflé un bon coup et je suis descendue ranger le salon et faire un brin de ménage.

    Chapitre 3

    J'ai mis ma dernière lessive dans le sèche-linge, demain, je plierais le tout avant de partir. Alors que j'actionnais le bouton, le son d'une notification a retenti. J'ai pris mon téléphone dans la poche arrière de mon jeans et ouvert le message. 

    JD : Tu dors ? 
    Téora : Non.
    JD : Loan dort ?
    Téora : Oui. 
    JD : J'ai été content de te voir ce matin. 
    Téora : Moi surprise. Et encore plus de voir que tu te rappelles mon numéro. 
    JD : J'aurais du t'appeler, je suis désolé.
    Téora : Oui, tu aurais dû. Je vais me coucher, bonne nuit.
    JD : Je te sens énervé dans tes mots.
    Téora : Y a pas que dans mes écrits que je suis énervée si tu veux tout savoir. 
    JD : Faut qu'on parle tous les deux, tu comprendras mieux.
    Téora : Pas besoin de parler, je connais l'histoire. Je te laisse, à lundi. 

    J'ai éteint mon téléphone pour ne plus être dérangée, ses sms m'ont mis les nerfs en pelote et j'ai eu ma dose pour la journée, qui pourtant était une journée banale, d'une mère célibataire qui travaille. 

    J'éteins toutes les lumières, vérifie que les portes sont bien fermées à clé et je monte dans ma chambre. J'ai vraiment hâte d'aller chez mes parents, au moins, je ne risquerais pas de tomber sur lui par hasard, si j'allais au supermarché.  

    « Chapitre 2Chapitre 4 »

  • Commentaires

    1
    stephy
    Vendredi 7 Septembre 2018 à 14:26

    elle joue un peu la conne sur ce  coup la il veut tout lui explique ou au oins essayer et elle elle l'envoi sur les roses hâte de savoir la suite

    2
    khany
    Vendredi 7 Septembre 2018 à 21:18

    Ah ... lundi ! j'ai hâte lol

    3
    ReiScarlett
    Vendredi 7 Septembre 2018 à 23:35
    Y a de l amour dans l air moi je le dis Mdr. . Trop hâte de lire la suite vraiment
    4
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 18:17

    Elle pourra pas le fuire éternellement !

    5
    Lily/pinssophie
    Lundi 10 Septembre 2018 à 09:41
    Lily/pinssophie

    Ca y est, elle a dit à son fils que JD viendra le voir, c'est un grand pas !

    Jolie journée entre mère et fils :-)

    JD a du mal à parler, par texto cela doit être plus facile pour lui : il était content de la voir et souhaite lui parler => c'est bien il veut progresser et lui dire le pourquoi de son silence.

    Elle par contre est toujours furax, un tempérament de feu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :